SANISSIMO – Promouvoir la santé des pompiers de manière globale

SANISSIMO – Promouvoir la santé des pompiers de manière globale

Plusieurs études l’ont démontré, les pompiers ont un risque plus fréquent de développer un cancer que la population générale.
Ce phénomène s’explique notamment par leur exposition aux substances cancérogènes présentes dans les fumées d’incendie.
C’est pourquoi la zone de secours de Wallonie picarde, par l’intermédiaire de son SIPP (Service Interne de Prévention et Protection au Travail) a décidé de mener le projet SANISSIMO – prévenir le risque de cancer chez les pompiers, pour lequel le SIPP s’est accompagné d’un groupe de pilotage afin d’en définir le cadre.

1.      Conscientiser pour mieux faire évoluer les pratiques

Convaincue qu’une bonne perception du risque est indispensable pour réussir à changer les habitudes, notre zone de secours a organisé plusieurs séances d’information dans ses différents postes afin de sensibiliser ses agents. Pour donner plus de poids aux messages diffusés, ces séances d’information ont été conçues et animées en collaboration avec des agents opérationnels.

2.      Diminuer le risque d’exposition

Sur base de l’expérience de pays ayant déjà avancé en la matière (Canada, Etats-Unis et Suède) et du contexte propre à la Belgique, notre zone de secours a élaboré un guide de bonnes pratiques portant sur les procédures opérationnelles et règles d’hygiène à adopter aux différentes phases d’intervention :

  • Lors de la phase d’intervention
  • Après intervention sur site
  • Au retour en caserne

Ce guide, parti des principes définis par le groupe de pilotage, traduits ensuite en actions concrètes par  plusieurs agents opérationnels, est en cours de finalisation. La prochaine étape consistera en la mise en place des procédures qui y sont décrites.

Outre sa volonté de réduire l’exposition des travailleurs aux substances cancérogènes via l’adoption de méthodes de travail plus sécuritaires, le guide de bonnes pratiques veut aussi limiter le risque de contamination croisée par une meilleure  gestion des EPI (équipement de protection individuelle) et matériels souillés.

3.      Un mode de vie plus sain

Comme la zone de secours l’a abordé lors de ses séances d’information, le respect d’un mode de vie sain est indispensable pour garantir l’efficacité des procédures opérationnelles sur le maintien et/ou amélioration de la santé des pompiers. Ainsi, le projet SANISSIMO est envisagé de façon globale.

C’est pour cette raison qu’une campagne d’information sur les principes d’une bonne hygiène de vie est menée au sein de la zone.

Cette campagne, démarrée en avril 2018 et s’achevant en mars 2019, se traduit par la diffusion de messages santé mensuels qui s’inspirent des recommandations de la Fondation contre le Cancer. Ces messages s’accompagnent de conseils envoyés chaque semaine sur l’adresse électronique des travailleurs, qui ont pour objectif d’outiller les agents pour mettre en pratique le message santé du mois.