Les frelons

Les frelons

Caractéristiques principales du frelon européen
• C’est une guêpe géante qui peut atteindre 39 mm
• Un peu plus velu qu’une guêpe
• La tête est jaune avec un front orangé.
• Peu agressif et assez discret
• Vol bruyant qui est la principale source de peur chez les gens
• Sa piqûre n’est pas plus dangereuse que celle de l’abeille
• En constante régression

Le frelon européen (vespa crabro), aussi appelé talène en Suisse romande, est la plus grande des guêpes présentes sur le continent. Trois fois plus grand que ces dernières, il peut atteindre les 35mm. Son apparence ressemble beaucoup à ses petites cousines, tout en étant un peu plus velu et une tête souvent plus orangée.

Sa grande taille et son vol bruyant sont responsables de la crainte de la plupart des gens. Cependant, le dicton populaire qui dit que « sept piqûres tuent en cheval » est complètement faux. Sa piqûre n’est pas plus dangereuse que celle de l’abeille et il en faut une centaine pour mettre en péril la vie de l’homme. Bien sûr, les personnes allergiques aux abeilles et aux guêpes éviteront également son contact.

Malgré les dégâts que les frelons peuvent causer dans les vergers en s’attaquant aux fruits sucrés, ils ont une grande utilité dans la régulation de nombreuses espèces d’insectes (mouches, guêpes, chenilles) qui sont sa nourriture principale. Comme pour les guêpes, le nid est une grande boule d’une texture ressemblant à du papier. Ce nid ne sera pas réutilisé l’année suivante. Le frelon est peu agressif et assez discret. Il est en régression dans nos campagnes et les nids ne doivent être détruits que si le danger pour les personnes est bien réel. Pour plus de sécurité et d’efficacité, il est alors conseillé de faire appel à des professionnels.


Caractéristiques principales du frelon asiatique

• Il peut atteindre 32 mm
• La tête est orange avec un  front noir
• Le thorax est entièrement brun noir et l’abdomen est composé de segments abdominaux bruns bordés d’une fine bande jaune avec un seul segment jaune orangé.
• Les pattes sont jaunes à leur extrémité.
• Est peu agressif envers l’homme lorsqu’il est en solitaire mais attaque systématiquement en rafale dès que l’on s’approche trop près du nid qu’il sent menacé et s’acharne tant que l’on reste à proximité
• Il attaque et détruit partiellement les ruches
• Les colonies du Frelon asiatique ne vivent qu’un an.
• Il peut projeter son venin en direction de son assaillant, il est donc nécessaire d’avoir une protection oculaire et une protection des voies respiratoires pour procéder à l’extermination d’un nid
• Sa piqûre n’est pas plus dangereuse que celle de l’abeille mais peut s’avérer dangereuse si la personne est très sensible au venin ou si elle est piquée plusieurs fois simultanément.

Par contre, une espèce invasive, le frelon asiatique (vespa velutina) est à combattre à tout prix. Il met en danger la biodiversité locale et s’attaque aux ruches pour dévorer abeilles et miel. Déjà bien établi en France et en Belgique, sa présence n’a pas encore été signalée en Suisse. On l’identifie par sa taille un peu plus petite et un corps d’une dominante de noir.